Les étudiants de CPGE travaillent la culture générale in situ

Dans le cadre du thème de culture générale 2019 (« la mémoire »), les étudiants d’ECT2 et d’ECS2 se sont rendus à la Citadelle de Besançon pour travailler sur ce lieu de mémoire. Ils ont circulé dans trois ateliers animés par les conservatrices du musée :

– La Citadelle, lieu d’histoire & lieu de mémoire.

– Les archives du Musée de la Résistance et de la Déportation.

– Enjeux muséographiques au Musée de la Résistance et de la Déportation.

Au travers de cette visite préparée et encadrée par la professeure d’histoire et les professeures de culture générale, les étudiants ont pu travailler sur les liens entre histoire et mémoire : comment s’est forgée et a évolué la mémoire de la Seconde guerre mondiale et de la Déportation ? Comment la Citadelle est-elle devenue progressivement ce que l’historien Pierre Nora appelle un « lieu de mémoire » ? Qu’est-ce qu’une archive ? Comment la choisir et la conserver ? Quels choix muséographiques ont présidé à l’élaboration du Musée créé en 1971 par l’ancienne déportée Denise Lorach ? Pourquoi et comment ce musée doit-il être restructuré aujourd’hui ?

Cette visite leur a donné l’occasion de découvrir un haut lieu de mémoire bisontin et leur a fourni des clefs d’analyse pour leur thème de concours. Un moment fort de la visite fut le travail autour des archives : munis de gants, les étudiants ont pu manipuler et classer les archives d’un résistant déporté à Buchenwald et découvrir celles du jeune fusillé de 16 ans Henri Fertet.

En effet, « ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre » (citation du philosophe américain George Santayna et devise du musée.)

connexion